-
00:00 / 00:00
1/10

Bretagne, Bretagne, Réveille Toi !!!

Voilà le troisième endroit en vingt ans que vers vous, ici en Bretagne,

Je descends les mains pleines de grâces, ne demandant qu'à les répandre.

 

Je souffre de l'indifférence qu'à Mon égard l'on garde.

Je désire être honorée et invoquée en ce lieu sous le nom

de Notre-Dame du Très Saint Rosaire "

Que vos familles, vos nations, le Monde entier soient consacrés, mais dans une même consécration, au Cœur Sacré et Miséricordieux de Jésus et à Mon Cœur Douloureux et Immaculé : à nos deux Cœurs Unis dans le Saint-Esprit. "

------------------------------------------------------------

EXTRAITS DE MESSAGES CONCERNANT LA FRANCE

DIXIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
MERCREDI 2 FEVRIER 1944 - FÊTE DE LA PURIFICATION DE MARIE

" Pour éloigner de la France la révolution et les persécutions religieuses, récitez tous, très souvent, le Rosaire médité. Que chacun fasse donc son possible et Je ferai le reste. J'interviendrai. Mais si, comme en 1939, l'on repousse Mes offres et Mes demandes, le choc serait inévitable."

 

------------------------------------------------------------

TREIZIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
SAMEDI 4 OCTOBRE 1947
"Ayez, dans vos prières, une intention spéciale pour la jeunesse de France."

------------------------------------------------------------

QUINZIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
SAMEDI 27 DÉCEMBRE 1947 - DANS L'OCTAVE DE NOËL
" O France que J'aime entre toutes nations, ô France que Je voudrais sauver, pourquoi restes-tu sourde à Mes appels ?


O France, ta vie est en danger !


Ton salut, Je ne le puis sans toi. Je trouve bien de ces âmes ardentes qui prient et se sanctifient selon Mes demandes et Mes désirs. Avec elles, Je puis encore espérer ton salut, mais tes fautes sont si graves, tes péchés si lourds, surtout tes péchés contre la pureté, qu'il faut que tous prient, prient toujours sans se lasser . "

------------------------------------------------------------

DIX HUITIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
SAMEDI 29 MAI 1948

OCTAVE DE LA FÊTE-DIEU et VEILLE DE LA FÊTE DE SAINTE JEANNE-D'ARC
" Mais Je descends surtout pour vos âmes, pour les pécheurs et c'est par la Bretagne, qui M'est restée le plus fidèle, que Je veux rechristianiser la France qui, revenue au Christ, revêtira un caractère tellement religieux qu'elle redeviendra lumière des peuples païens."

------------------------------------------------------------

VINGT-ET-UNIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
DIMANCHE 6 MARS 1949
"...car c'est le peuple de France que J'ai choisi pour renouer les liens brisés du Monde avec Dieu.


La France, cette France qui M'est si chère, aujourd'hui menacée de guerre, de révolution, d'invasion, restera-t-elle sourde à Mes demandes, à Mes avertissements ?

 

Pourtant combien Je voudrais la sauver, lui donner un redressement puis un essor sans précédent. Mais, si vous ne le voulez, comment pourrais-Je l'opérer sans vous ?

 

Votre sort ne dépend-il pas de votre libre arbitre ? "

------------------------------------------------------------

VINGT-QUATRIÈME APPARITION

NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE

VENDREDI 9 DÉCEMBRE 1949

"Le temps n'est plus lointain où la France, ma nation préférée, recouvrera son vrai et clair visage...

------------------------------------------------------------

TRENTIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
SAMEDI 5 MARS 1955
" Et la France, cette nation de lumière, une fois sa dette payée sera sauvée par des moyens en dehors de toute connaissance humaine et récompensée par une abondance de grâces et de bénédictions...
à la place de ces trônes impies, s'élèveront deux trônes glorieux, celui du Cœur Sacré de Jésus

et celui de Mon Cœur Immaculé.

 

Et ainsi le nom de Dieu sera glorifié par toute la terre. 

------------------------------------------------------------

TRENTE-ET-UNIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
JEUDI 12 MAI 1955
" Continuez de prier pour la France où plus tard Dieu prendra ses complaisances, mais seulement lorsqu'elle aura achevé son expiation.

 

Remettez-Ià entre Ses Mains Divines, car si l'une d'elles abat et terrasse lorsqu'il le faut, l'autre relève, ressuscite et purifie."

------------------------------------------------------------

TRENTE-SEPTIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
MERCREDI 31 0CTOBRE 1956

"Oui, Je le sais, Je puis le faire, Mon Fils m'en laisse la liberté. Je vous le réserve dans quelque temps.
Voyez, déjà la paix semble fuir le Monde. Dieu pourrait, bientôt, affirmer Ses droits en frappant rigoureusement ce Monde pécheur.

 

Depuis le temps que Je vous préviens!

 

Quel cas a-t-on fait de Mes avertissements pourtant si Maternels ?

 

C'est dans ces temps d'angoisse, dans ces temps lugubres que vous le comprendrez, que vous le sentirez, le miracle de Ma présence parmi vous.

 

Car visiblement, de Ma protection, Je couvrirai ces terres bretonnes, desquelles doit surgir une France nouvelle, une France chrétienne, gouvernée par ce Grand Monarque, envoyé spécial de Dieu comme défenseur de l'Eglise et de la liberté, et sous le règne duquel toute justice sera rendue."

------------------------------------------------------------

QUARANTE- TROISIÈME APPARITION
LE CHRIST ET LA TRÈS SAINTE VIERGE, CŒURS UNIS
MARDI 28 AVRIL 1959

" A cause même des attentions divines dont elle a été et dont elle est toujours l'objet, elle est plus qu'aucune nation coupable d'apostasie.

 

Qu'elle fasse donc de nouveau confiance à Dieu qui lui a tant de fois donné des marques de sa protection
 

Combien de fois n'ai-Je pas touché son sol, pour que bientôt, et de nouveau, elle fléchisse les genoux devant Dieu et réponde à l'Appel Divin qui lui a été adressé, en proclamant, dans un grand élan d'amour et

de reconnaissance la Royauté de Mon Fils, qu'Il a lui-même demandée,

il y a près de trois siècles."

© KERIZINEN 2020

Car visiblement, de Ma protection, Je couvrirai ces terres bretonnes, desquelles doit surgir une France nouvelle, une France chrétienne, gouvernée par ce Grand Monarque, envoyé spécial de Dieu comme défenseur de l'Eglise et de la liberté, et sous le règne duquel toute justice sera rendue."